Le Repaire des Sciences
Sciences Physiques et Chimiques

 

 

 

 

    

Pourquoi la base des nuages est-elle aplatie ?

 

 

La plupart des nuages ont une base plate située entre 500 et 2 000 mètres d'altitude, tandis que leur limite supérieure bourgeonne en une multitude de formes. Ceci s'explique par leur mode de formation. En montant dans l'atmosphère, l'air chaud et humide à l'origine des nuages subit une baisse de pression et de température. Lorsqu'il atteint le point de rosée - moment où les conditions de pression, de température et d'humidité entraînent la condensation de la vapeur d'eau qu'il contient, une myriade de minuscules gouttelettes se forment, constituant un nuage. En l'absence de vent, une masse d'air forme des strates où la température reste uniforme à une hauteur donnée. Si l'air ascendant a une humidité également uniforme, alors les nuages commencent leur formation à la même altitude, ce qui génère une base de nuage plate. En dessous de cette base, point de condensation. Généralement ce type de nuages, des cumulus essentiellement, annoncent l'orage.

 

A noter que dans une masse d'air plus mouvementée, les conditions d'apparition du point de rosée ne surviennent pas partout à la même altitude ; dès lors, la base du nuage n'est pas plate. C'est le cas notamment par grand vent autour d'un relief.