Le Repaire des Sciences
Sciences Physiques et Chimiques

 

 

 

 

    

Le transformateur électrique : comment ça marche ?

 

 

Et d'abord, c'est quoi, un transformateur ? Eh bien c'est un appareil qui permet de diminuer ou d'augmenter la tension d'un courant alternatif. Par exemple, pour alimenter une petite lampe halogène ou un baladeur, on utilise un transformateur qui transforme du 220 Volts (ce qu'il y a dans les prises usuelles) en 12 Volts par exemple.

Un transformateur, c'est deux bobines, une appelée primaire, où passe le courant de 220 Volts par exemple, et une appelée secondaire, qui délivre en fait du 12 Volts.

Quand un courant circule dans un fil électrique, cela produit un champ magnétique. C'est ce qui est à la base des électro-aimants. Et en fait, le circuit primaire fonctionne comme un électro-aimant : il produit un champ magnétique, qui varie au rythme des changements de courants dans la bobine (puisqu'on est en courant alternatif, il faut le rappeler).

 

Mais quand un fil électrique est plongé dans un champ magnétique qui varie, il se crée à l'intérieur un courant électrique. C'est le phénomène d'induction. C'est le principe des dynamo : on fait tourner un aimant à proximité d'une bobine de fil, ce qui crée du courant dans la bobine de fil, et on récupère ce courant. Donc, là, la bobine de fil secondaire est plongée dans le champ magnétique crée par le primaire, et donc il se crée un courant dans la bobine secondaire. Selon la façon dont est construit le transformateur (et selon la taille des bobines de fil), la tension du courant du primaire est soit abaissée soit augmentée.

Ce qu'il faut retenir donc, c'est que les transformateurs tiennent de l'électro-aimant et de la dynamo. Et qu'ils ne fonctionnent qu'en courant alternatif ! En effet, en courant continu, le primaire créerait bien un champ magnétique, mais qui ne changerait pas. Donc le secondaire ne créerait pas de courant. Ca ne fonctionnerait pas du tout !