Le Repaire des Sciences
Sciences Physiques et Chimiques

 

 

 

 

     Baccalauréat S - Epreuve de Sciences Physiques

 

 

Coefficient : 6
                    8 pour les candidats ayant choisi l'enseignement de spécialité Physique-Chimie

 

Les grilles horaires et les programmes montrent qu'une part significative des enseignements de sciences physiques et chimiques est consacrée à la composante expérimentale. Les travaux pratiques y occupent une place importante. Au cours de ces activités, les élèves acquièrent des compétences spécifiques qui méritent d'être évaluées.
Aussi l'évaluation des compétences expérimentales est-elle intégrée dans l'épreuve de sciences physiques et chimiques du baccalauréat.

 

Modalités de l'épreuve

L'épreuve de physique-chimie comporte deux parties : une partie écrite, comptant pour 16 points sur 20, et une partie pratique avec évaluation des compétences expérimentales, comptant pour 4 points sur 20.
Afin de rendre plus lisibles les résultats des évaluations de chaque partie, celles-ci sont notées sur 20 points ; la note globale de l'épreuve est donnée sur 20 points. Elle est obtenue en multipliant par 0,8 la note sur 20 de la partie écrite et par 0,2 la note sur 20 de la partie pratique et en additionnant ces deux résultats. La note finale est arrondie au point supérieur.

Pour les candidats qui n'ont pas pu passer, pour un motif valable, l'épreuve d'évaluation des compétences expérimentales (ECE), la note sur 16 est transformée en une note sur 20, arrondie au point supérieur.


1ère partie : épreuve écrite de physique-chimie

Durée : 3 h 30
Notée sur 20 points
Cette épreuve a pour objectif d'évaluer des compétences portant essentiellement sur le programme de terminale.
Les notions et compétences mobilisées dans les programmes des classes antérieures à la classe de terminale mais non reprises dans celle-ci ne constituent pas le ressort principal des sujets composant l'épreuve ; elles doivent toutefois être assimilées par les candidats qui peuvent avoir à les utiliser.
L'ensemble de l'épreuve écrite s'appuie de façon équilibrée sur différents domaines du programme. Elle est constituée de trois exercices :
- deux exercices sont communs à tous les candidats ; ils sont notés sur 15 points ;
- le troisième exercice, noté sur 5 points, est différent selon que le candidat a choisi ou non la physique-chimie comme enseignement de spécialité. L'exercice de spécialité prend appui sur les thèmes de l'enseignement de spécialité.
En fonction du contenu des exercices, l'usage des calculatrices peut être interdit ou autorisé dans les conditions de la réglementation en vigueur. Cette précision est portée sur le sujet de l'épreuve.
 

2ème partie : épreuve pratique d'évaluation des capacités expérimentales

Durée : 1 heure
Notée sur 20 points
Cette épreuve pratique a pour objectif d'évaluer des compétences expérimentales dans le cadre de l'environnement du laboratoire. Selon les situations, le candidat peut être conduit à s'approprier et analyser une problématique, à justifier ou à proposer un protocole expérimental, à le réaliser, à porter un jugement critique sur la pertinence des hypothèses et des résultats en vue de les valider. Le candidat peut aussi être amené à faire preuve d'initiative et à communiquer en utilisant des langages et des outils pertinents.
Pour chaque session, deux ensembles de sujets d'épreuve sont retenus au niveau national et communiqués aux établissements au début du troisième trimestre. Un ensemble comprend les sujets destinés seulement aux candidats qui ont choisi la spécialité physique-chimie et l'autre ensemble est destiné à tous les candidats.
Les établissements décident pour chaque ensemble des sujets qu'ils mettront en œuvre.
Chaque jour d'épreuves, les établissements mettent en place au moins deux sujets à dominante physique et deux sujets à dominante chimie. Quatre sujets au moins sont différents d'un jour sur l'autre.
L'épreuve, d'une durée d'une heure, évalue des compétences expérimentales à partir d'un sujet tiré au sort parmi ceux retenus par l'établissement dans l'ensemble des sujets dédiés à ces élèves.
Le sujet porte essentiellement sur les compétences expérimentales du programme de terminale S, sans exclure celles des classes antérieures.
Les candidats ayant choisi les sciences physiques et chimiques comme enseignement de spécialité tirent au sort un sujet ayant rapport soit avec cet enseignement de spécialité, soit avec l'enseignement spécifique.
Le candidat prend connaissance du sujet tiré au sort à l'entrée dans la salle d'évaluation.
L'évaluation des compétences expérimentales a lieu dans le courant du troisième trimestre, dans le cadre habituel de formation de l'élève.
Lors de l'évaluation portant sur les sujets tirés au sort, deux professeurs examinateurs sont présents dans la salle. Un examinateur évalue au maximum quatre élèves ; celui-ci n'évalue pas ses propres élèves.

 

 

 
Candidats de la session de remplacement
Pour la session de remplacement, les candidats ne passent pas la partie pratique de l'épreuve. La note éventuellement obtenue au cours de l'année scolaire à l'évaluation des capacités expérimentales est reportée et prise en compte lors de la session de remplacement.


 

Épreuve orale de contrôle, série S (2ème tour)
Durée : 20 minutes
Temps de préparation : 20 minutes

L'épreuve de contrôle est orale et a une durée de vingt minutes précédées de vingt minutes de préparation.
Le candidat tire au sort un sujet comportant deux questions, l'une de physique, l'autre de chimie, et doit traiter les deux questions. Les questions portent exclusivement sur le programme commun pour les candidats qui n'ont pas choisi l'enseignement de spécialité. Pour ceux qui ont choisi cet enseignement, l'une des deux questions porte également sur le programme de l'enseignement commun à tous.
Douze points au moins sont attribués à l'évaluation des connaissances scientifiques et de savoir-faire. Pour permettre cette évaluation, l'usage des calculatrices est interdit pour l'ensemble de l'épreuve.
Cette épreuve a lieu dans une salle comportant du matériel de physique-chimie afin que des questions puissent être posées sur le matériel expérimental et son utilisation, sans que le candidat soit conduit à manipuler.

Conseils pratiques

L’examinateur appréciera la manière dont vous résolvez votre exercice et pourra vous poser des questions portant sur l’ensemble du programme de physique-chimie.
Comme vous aurez en général 48 heures entre l’annonce de votre passage au deuxième groupe d’épreuves et l’épreuve orale, vous n’aurez pas le temps de faire des révisions approfondies.
Le mieux est de revoir son cours, en particulier les points sur lesquels vous êtes le moins assuré et de ne pas passer une nuit blanche avant l’épreuve !
Gardez à l’esprit qu’une grande fatigue ajoutée au stress est la meilleure manière d’échouer à cette épreuve orale.